Les salarié français voient leurs managers en Dark Vador plutôt qu’en Maître Yoda

Selon les résultats d’une étude du site emploi Monster, près d’un tiers des salariés français considère que son chef s’apparente à C-3PO, dévoué à la direction et exécutant les ordres de façon mécanique, alors que plus d’un quart songe plutôt à Dark Vador, prêt à tout et autoritaire, pour définir son supérieur.
Un tableau peu flatteur, auquel n’adhèrent pas 23% des salariés français, qui voient davantage leur chef en sage et lucide Maître Yoda. 6% se sentent même soutenus par un manager juste, et qui les soutient, à la façon de Padmé Amidala.
En étudiant les résultats dans le détail, quelques divergences d’opinions émergent parmi les salariés :

En fonction du statut : il existe de fortes différences en fonction du statut des salariés : 1/3 des cadres sont soumis aux exigences d’un chef qui exige leur fidélité absolue comme Dark Vador, seulement 18% reconnaissent en leur chef les réactions automatiques de C-3PO, alors que c’est à lui que 34% des non-cadres identifient leur supérieur.

En fonction du diplôme : 31% des salariés français ayant un diplôme inférieur au bac et 40% des salariés diplômés du Bac reconnaissent en leur chef l’automatisme et le dévouement à la direction de C-3PO.
À l’inverse, près d’un tiers des salariés français dotés d’un diplôme supérieur au bac retrouvent en leur manager l’ambition et la main de fer de Dark Vador (30%).

En fonction de la région : les chefs ambitieux et prêts à tout, à l’image de Dark Vador, sont surreprésentés dans le Sud (33% pour le Sud-Ouest et 32% dans le Sud-Est contre 26% de moyenne nationale), et les profils charmeurs et charismatiques comme Han Solo sont 21% en Île-de-France contre 13% dans l’Hexagone.
Dernière particularité : les managers calmes et éclairés comme Maître Yoda sont particulièrement peu présents en Île-de-France (17%) et seront plus faciles à trouver dans le Nord (27% dans le Nord-Ouest et dans le Nord-est).

En fonction de la taille de l’entreprise : les chefs procéduriers aux façons de travailler automatiques de C-3PO sont les plus répandus dans les entreprises de plus de 250 salariés. Les profils proches de Dark Vador, quant à eux, sont plus fréquents dans les entreprises de 10 à 249 salariés.

Source

4 contre-vérités sur la réforme de la formation continue Comment profiter de Noël pour faire avancer sa recherche d'emploi ?